photo-rub-lycee-pro-2

 

PEDAGOGIE LYCEE PROFESSIONNEL

 

UNE NOUVELLE ORGANISATION PEDAGOGIQUE & EDUCATIVE

Une entrée dans la voie professionnellle en confiance permettant :

D'être accompagné.

De prendre confiance en soi.

De reprendre certaines bases.

D'atteindre les savoirs-être exigés en milieu professionnel.

De poser les bases des exigences du domaine professionnel.

D'acquérir les savoirs-faire indispensables à la réussite.

 

Une voie professionnelle choisie est réussite : 

Comprendre les attentes de Gestion Administration.

Adopter une attitude professionnelle dés la seconde pour une meilleures intégration professionnelle.

Travailler enfin à l'école ce que l'on a choisi de travailler.

 

Un premier trimestre différent :

Évalué par compétences de savoirs-être et savoirs-faire attendus en entreprise.

Compétences évaluées par les élèves et les professeurs dans toutes les matières.

Pas de notes au cours de ce trimestre mais un bulletin trimestriel chiffré.

 

En 2nde GA : pas de notes au 1er trimestre ? 

Pour dé dramatiser l'éventuelle spirale d'échec et les mauvaises notes du collège.

Reprendre confiance.

Comprendre les exigences de la formation professionnelle par des auto-évaluations combinées à celles des professeurs.

Donner une importance égale entre les savoirs-faire et les savoirs-être, mais un bulletin chiffré en fin de trimestre.

 

 

DE NOUVELLES STRATEGIES D'EVALUATION

Pour que votre enfant soit davantage : 

Concerné par ses apprentissages.

Mobilisé dans son travail.

Accompagné dans ses besoins.

Performant dans ses résultats .

  

 

LES STRATEGIES D'EVALUATION

Concertés, les élèves élaborent les questions du prochain DS en cours avec le prof.

Préparés, les élèves connaissent les questions à l'avance.

Collaboratifs, les élèves ont un temps d'échange avant le travail individuel.

Collectifs, les élèves collaborent tous à la réalisation du même devoir.

Documentés, les élèves disposent de leur cours ou d'un document.

Aidés, l'élève peut solliciter une aide - mineure ou majeure - moyennant une pénalité.

Perfectibles, l'élève peut corriger, refaire ou améliorer son devoir après la correction.

À questions choisies, plusieurs niveaux de questions sont proposés + ou - faciles avec barème différencié.

Aménagés, en fonction des besoins particuliers de l'élève : exemple “dyslexie”.

Non surveillés, les devoirs se réalisent sans surveillance, en étude ou à la maison.

Surveillés, l'interrogation classique, les questions ne sont pas connues, aucune aide, ni reprise.

Flash test, à mi cours, le prof lance un test de vérification des acquis du cours.

Auto-évaluation, l’élève rédige son bulletin et renseigne régulièrement la fiche “compétences”.

Double évaluation, l'élève se corrige et se note, puis l'enseignant.

Correction croisée, les élèves corrigent la copie du voisin.

Evaluation par compétences, les savoirs et savoir-faire sont validés ou non.

A capital dégressif, l'élève part de 20.

A compensation, barème en fonction de l'aide apportée.

Numérique, la notation chiffrée reste la modalité de synthèse de l'évaluation de la performance.

 

CES DIFFERENTES STRATEGIES, POURRONT ETRE UTILISEES EN FONCTION DES OBJECTIFS A ATTEINDRE, ELLES VISENT A PERMETTRE A L'ELEVE :

• De trouver d'autres raisons de se mobiliser que d'obtenir une note.

• De travailler précisement ce qu'il doit savoir et savoir faire.

D'assurer ce qu'il faut savoir et savoir faire.

D'aborder les évaluations avec moins de stress.

Une meilleure participation et attention en classe.

Une réelle prise de conscience du travail à faire.

De savoir retirer, depuis le cours, ses besoins.

D'évaluer sa performance, de mesurer ses progrès.

De connaitre ses besoins et de se connaitre soi-même.

De prendre ses responsabilités.

De participer activement à son évaluation, de ne pas la subir.

De ne pas décrocher.

De se voir toujours offrir une possibilité d'avancer ou de faire.

La notation numérique est pour l'essentiel conservée dans tous les cas, en fonction des modalités, des coefficients ou des pénalités sont mis en place afin d'assurer l'équité et l'objectivité de l'évaluation.

 

 

Le DS classique, tant qu'il demeure la modalité de certification aux examens, reste au final le juge de paix.



fd-menu

Aller au haut