lycee2

PEDAGOGIE LYCEE GENERAL

 

UNE NOUVELLE ORGANISATION PEDAGOGIQUE & EDUCATIVE

Un accompagnement personnalisé qui alterne :

  • des ateliers hebdomadaires de méthodologie
  • de remédiation disciplinaire
  • d'approfondissement disciplinaire
  • de découvertes culturelles, de témoignages
  • de préparation à l'enseignement supérieur
  • de discernement et d'accompagnement à l'orientation

 

DES ATELIERS, POURQUOI?

De méthodologie, pour apprendre à travailler autrement au lycée et se préparer à l’enseignement supérieur

De remédiation disciplinaire, pour reprendre les connaissances qui font défaut et acquérir de nouvelles notions

D’appronfondissement disciplinaire, pour aller plus loin et dépasser ses facilités

De préparation aux épreuves du Bac, avec les DS au format réel de l’examen (compétences/temps)

De découvertes culturelles, s’enrichir du passé et découvrir les problématiques contemporaines

D’accompagnement à l'orientation, pour réfléchir, choisir ses études et informer ses bulletins en vue de l’obtenir

 

DE NOUVELLES STRATEGIES D’EVALUATION

Pour que le lycée soit davantage :

  • concerné par ses apprentissages.
  • mobilisé dans son travail.
  • accompagné dans ses besoins.
  • performant dans ses résultats.

 

DE NOUVELLES EVALUATIONS ?

Il s'agit de rendre conscient vos enfants de ce que le collège attend d'eux afin qu'ils se mobilisent davantage et plus efficacement :

  • En leur exposant explicitement, dès le dé but de chaque séquence, ce qu'il faudra savoir et savoir faire à la fin
  • En synthétisant en fin de séquence ce qu'il faut en retenir
  • En usant de stratégies d'évaluations intermédiaires variées et originales avant l'évaluation finale

 

LES STRATEGIES D'EVALUATIONS INTERMÉDIAIRES

Concertés, les élèves élaborent les questions du prochain DS en cours avec le prof

Préparés, les élèves connaissent les questions à l'avance

Collaboratifs, les élèves ont un temps d'échange avant le travail individuel

Collectifs, les élèves collaborent tous à la réalisation du même devoir

Documentés, les élèves disposent de leur cours ou d'un document

Aidés, l'élève peut solliciter une aide - mineure ou majeure - moyennant une pénalité

Perfectibles, l'élève peut corriger, refaire ou améliorer son devoir après la correction

À questions choisies, plusieurs niveaux de questions sont proposés + ou - faciles avec barème différencié

Aménagés, en fonction des besoins particuliers de l'élève : exemple “dyslexie”

Non surveillés, les devoirs se réalisent sans surveillance, en étude ou à la maison

Surveillés, l'interrogation classique, les questions ne sont pas connues, aucune aide, ni reprise.

Flash test, à mi cours, le prof lance un test de vérification des acquis du cours

Auto-évaluation, l’élève rédige son bulletin et renseigne régulièrement la fiche “compétences”

Double évaluation, l'élève se corrige et se note, puis l'enseignant

Correction croisée, les élèves corrigent la copie du voisin

Evaluation par compétences, les savoirs et savoir-faire sont validés ou non

A capital dégressif, l'élève part de 20

A compensation, barème en fonction de l'aide apportée

Numérique, la notation chiffrée reste la modalité de synthèse de l'évaluation de la performance

  

CES DIFFERENTES STRATEGIES, POURRONT ÊTRE UTILISEES EN FONCTION DES OBJECTIFS A ATTEINDRE, ELLE VISENT A PERMETTRE A L'ELEVES :

De trouver d'autres raisons de se mobiliser que d'obtenir une note.

De travailler précisement ce qu'il doit savoir et savoir faire.

D'assurer les évaluations avec moins de stress.

Une meilleure participation et attention en classe.

Une réelle prise de conscience du travail à faire.

De savoir retirer deouis le cours même, ce dont il a besoin.

D'évaluer sa performance, de mesurer ses progrès.

De connaître ses besoins et de se connaître soi-même.

De prendre ses responsabilités.

De participer activement à son évaluation, de ne pas la subir.

De ne pas décrocher.

De se voir toujours offir une possibilité d'avancer ou de faire.

La notation numérique est pour l'esstentiel conservée dans tous les cas, en fonction des modalités, des coefficients ou des pénalités sont mis en place afin d'assurer l'équité et l'objectivité de l'évaluation.

Le DS classique, tant qu'il demeure la modalité de certification aux examens, reste au final le juge de paix.

 

DES EXIGENCES DE TRAVAIL : SOURCE DE REUSSITE

Un cadre favorisant les habitudes de travail afin de garder une autonomie indispensable en enseignement supérieur avec des temps de travail personnel contraints et assouplus en fonction des habitudes acquises.

 

UNE COORDINATION RESPONSABLE DE CYCLE - PROF PRINCIPAL

Pour évaluer le travail, l’acquisition des mé thodes, réfléchir aux besoins et mettre en oeuvre les solutions.

 

UNE INTERLOCUTION AVEC LES FAMILLES

Afin de suivre au plus près l'évolution du lycée par 3 réunions parents-profs.

 

UNE COMMUNICATION CONTINUE PAR INTERNET

Une information à l'orientation de la seconde à la terminale : accompagnement vers l'enseignement supérieur avec le nouveau "Parcours Sup".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fd-menu

Aller au haut